Ici Yunnan !

Back to Yunnan !

 

Nous avons fini notre séjour en Chine… Et pourtant, nous ne vous avons pas encore dévoilé la plupart de nos découvertes.

 

Avant de commencer notre récit, laissons nous vous annoncer notre nouvelle : Nous rallongeons notre voyage et changeons nos plans !

 

Ainsi, ayant constaté que le Tibet est une région très contrôlée ou la libre circulation est inconnue, que nous ne trouvons pas suffisament d’info sur la Népal d’après le tremblement de terre, nous décidons de prendre l’avion pour rejoindre l’Inde. En fouillant de ci de là sur le net, nous constatons que les billets d’avion au départ de certaines villes comme Bangkok sont clairement moins cher. De plus, la rencontre avec deux français dans la ville de Shangri La nous incite à rencontrer la population de l’Asie du sud est.

 

Donc en résumé, après plusieurs apéro, plusieurs heures de discussion, nous rallongeons notre voyage ! Prochain pays visé : Le Vietnam.

 

Il devrait s’en suivre le Laos puis le Cambodge, la Thailande (pour noël) et peut être un saut Birman si le budget et les élections sont OK, avant de rejoindre l’Inde ! Avis aux amateurs pour ceux qui veulent nous rejoindre dans notre périple plutôt planifié !

 

Voilà pour l’intro… J’imagine ce que certains peuvent se dire : Quelle chance de s’augmenter son propre voyage sans demander l’avis à son boss, mais, puisqu’il y a toujours un mais, comment vont ils financer leur expédition ? Réponse dans le prochain article

 

En attendant, nous voici dans la province du Ganxi à écrire l’article concernant le Yunnan. Pour ceux qui n’ont pas la géographie de la chine en tête nous mettons rapidement un nouveau lien pour indique ou nous nous trouvons.

 

 

Shangri La (La haut à 3300m) –> Photos Shangri La

 

Nous arrivons dans le Yunnan par le nord du pays, au sortir du Sichuan tibétain dont les routes sont plus qu’à laisser désirer ! La durée des trajets doublés… Nous arrivons une fois de plus dans la ville à une heure impossible. Notre premier contact avec la ville est le pavé glissant car mouillé sur lequel nous manqueront plusieurs fois de nous casser la figure. La musique dans les bars nous embaume dans la nuit et nous ne trouverons qu’avec difficulté notre auberge non réservée… Shangri La est une ville très touristique. Ici, c’est la vieille pierre et vieux bois que vient chercher le touriste chinois reclu dans les tours des nouvelles villes en expansion. Cependant, nous ne trouverons notre véritable refuge que le lendemain, car à la lumière du jour la médiocrité de l’auberge dans laquelle nous nous sommes réfugié, est de plus en plus visible.

 

Notre auberge, Tavern47, correspondra beaucoup plus à notre attente. Non par son nom pillier de comptoir, mais par l’ambiance chalet avec le poêle chaud et laissant le froid sur le pas de la porte, nous inspirant une atmosphère montagnarde. Il ne manque plus que la fondue… mais sans fromage ! Nous commençons à apprivoiser nos sens pour qu’ils omettent les plats français lorsque nous devons passer à table. Le Yunnan est bien riche en denrée, et principalement en piment. Tous les plats y sont garnis, plus ou moins. Sachant que l’on vous demande si vous souhaitez ou pas du piment, dites toujours non, car ils en mettent de toute façon !

 

La ville ressemble bien à l’idée que l’on se fait des petits villages de Chine. Cela perd tout de même un peu de charme lorsque l’on apprend que le centre ville à pour moitié brulé l’an passé ! Qu’importe, nous avons besoin d’une pause dans notre parcours après moulte péripéties dans nos transports.

 

Les batiments majeurs demeurent indemne. Ainsi le monastère implanté sur la bute de la ville domine celle ci majestueusement grâce au moulin à prière le plus grand du monde. Il ne faut pas moins de 15 personnes pour que celle ci daigne se mouvoir !
20150825_152123_HDR
Les collines voisines, elles aussi possèdent chacunes leur petit ou grand monastère. Ici, pas de doute nous sommes imbibés de bouddhisme. Cependant, si le doute persiste, lorsque l’on passe sur la place centrale à 19h le soir, vous aurez un aperçu de leur danse traditionnelle ou ils tournent en rond.

 

Notre décision de changement de plan se fera à la table de cette auberge en sirotant la très célèbre bière chinoise Shangri La, faite par des suisses ! Plusieurs d’entre elles aideront notre choix, ainsi que quelques gorgées de liqueur de vin dont nous ne sauront pas la provenance. Qu’importe le flacon tant qu’il y a l’ivresse !

 

Sur ces sages décisions, nous estimons que le temps où nous avons eu froid est révolu. Il est maintenant temps de rejoindre les régions chaudes du sud

 

 

Tiger Leaping Gorge

 

Des descriptions de cette gorge nous ne pourront en faire de plus succintes. Il fait froid, il pleut des cordes, la randonnées la plus spectaculaire de Chine, nous ne la feront pas ! Prévue au plan initial, elle est exactement sur la route. Sur les bonnes infos de notre guide Lonely Planet, nous ne devrions pas avoir de pluie durant ce mois de septembre… c’est pas vrai ! Direct, nous partons pour Lijiang.

 

 

Lijiang –> Photos Lijiang
Si ce nom ne vous dis rien, la ville quand à elle, vous l’aurez sûrement aperçu dans un des nombreux films chinois. Elle est connue pour représenter la ville ancienne de Chine. Le petit cour d’eau qui traverse la ville de par en par, les maisons avec des toits qui finissent en pointe vers le ciel, les ruelles toutes plus petites les unes que les autres qui se croisent et s’entrecoisent à vous faire croire que vous ne pourrez jamais trouver la sortie… ce qui n’est pas totalement faux. Nous nous sommes perdus à plusieurs reprises, pour notre plus grand bonheur. C’est dans des endroits comme celui ci que vous faites un saut temporel. Il n’y a que les magasins jonchant le pavé qui vous rappelle que les perches à selfie n’existaient pas il y a 1000 an…
20150826_172811_HDR
Dans cette ville, outre de la vieille pierre, existe également les jardins chinois composés de multiples temples et pavillons posés sur l’eau. Nous en ferons l’expérience avec un joueur de flute chinoise loin de la foule et de ses tumultes.

Ce qu’il y a de bien avec les chinois, c’est qu’ils ne sortent pas des sentiers battus et choississent systématiquement les endroits dans lesquels il faudra faire le moins d’effort pour avoir son selfie. Cela nous laisse quelques cadres agréables sans être oppressé, tel un homme.

 

Dali –> Photos

Nous sortons de notre petit cadre historique pour rejoindre une ville de « Hippie ». Dali sera notre escale pour une duré inderterminée. Nous avons rencontrer un nombre de personne certains qui nous vantent les méritent de cette ville. Nous espérons qu’il en sera de même pour nous. Et nous ne tarderons pas à trouver notre premier compatriote de soirée. Celui ci sera le patron de l’auberge dans laquelle nous avons trouvé refuge. Direction la rue des touristes et leurs nombreux bars. Cette tournée des bars annoncées se finira dans le même par lequel nous avons commencé, sans bouger… Quelle tournée. Dans celui ci un concert à l’européenne est prévu, et la musique live de chez nous nous enchante terriblement. Tout cela pour dire que notre séjour commence plutôt pas mal.

La pluie reste quand même une des caractéristiques qui occupera notre séjour. Cela ne nous empêchera pas de découvrir nos premières pagodes et un son lac. Il ne resta plus qu’à nous faire racomoder les chaussures par un cordonnier de rue et tout est parfait.

 

 

Kunming –> Photos
20150905_153821_HDR
Notre destination finale pour le Yunnan se trouvera à sa capitale, Kunming. Cette ville est plus grande et plus peuplée que celle de Paris. Après notre séjour dans les régions reculées, c’est un décalage des plus intenses que nous vivons. Au coin de la rue un Starbuck café, en face un Mc Do, une rue commerçante comme il s’en fait peu. Nous pouvons imaginé les champs élysée piétonne avec uniquement des commerces de parte et d’autre sur au minimum 3 étages. Bref, notre stop dans cette ville sera une claque de la civilisation chinoise actuelle, concernée dans des tours et des villes à plusieurs étages. Nous trouverons tout de même de quoi nous sustenter dans le lac vert peuplé d’irréductibles touristes, ainsi que la montagne de l’ouest (oui, je sais, ce n’est pas très imaginatif comme nom). La montagne de l’ouest reste un moment incroyable, autant par la rencontre des minions après avoir marché à suer pendant 1h, et le paysage somptueux au sommet de la montagne. Nous vous laissons le découvrir dans les photos.

 

Ici s’arrête notre petit tour dans le Yunnan. Notre suite sera sur le Ganxi, territoire du sud de la Chine. Plusieurs surprises seront là bas, une découverte de bonheur.

 

A bientôt

M

 

Publié dans : 05 - China |le 26 septembre, 2015 |4 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

4 Commentaires Commenter.

  1. le 27 septembre 2015 à 15 h 24 min ion ion écrit:

    Mathieu, on pourrait reprendre la conversation qu’on a eu au moment de ta démission…
    Ma première réaction en lisant le premier paragraphe a été: la déception!!! et oui, j’ai ressenti un pincement au coeur en me disant que j’allais pas vous voir avant longtemps: réaction purement égoïste! Et puis finalement, je suis trop contente pour vous! Les photos donnent vraiment envie de vous rejoindre, c’est pas vraiment le continent où je souhaite aller, mais ça se laisse réfléchir!

    Coline tes boucles d’oreille sont trop jolies^^

    J’attends la suite avec impatience!
    bisous de la coloc de l’amour!

    Répondre

  2. le 29 septembre 2015 à 4 h 09 min Anonyme écrit:

    IOn Ion,
    en effet ça prolonge sacrément le periple tout ces pays ! donc je réitère notre proposition, de venir nous rejoindre durant ces prochain mois!!!!!
    PS: les boucles d’oreilles sont(heureusement) les seuls accessoires feminins qui contrebalance ma super tenue Quechua quotidienne….certes très pratique mais d’une grâce inexistante.

    Répondre

  3. le 19 octobre 2015 à 22 h 08 min Lau écrit:

    mes petits cuuuuuuuuuls, vos photos, wow sans voix. Merci de garder ce rituel, nous conter sans retenu toutes vos aventures. je n’en dis pas plus, a demain sur Skype les aventuriers… (toujours la chanson d’Indochine dans la tete des que j’emploie ce mot, chiant!!) (mais de rigueur me direz vous) (je cesse les parentheses)… (LOVE)

    Répondre

    • le 20 octobre 2015 à 17 h 38 min c'est nous écrit:

      ok (plus de parenthèse) en tout cas tu fais une fière panthère !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

VERDUN-STRASBOURG-BRUXELLES |
Ein Reise in ein deutschspr... |
Skilaplagne2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tripintheusa
| ROAD TRIP IN AUSTRALIA
| Japon tour